Festival des littératures imaginaires d'Aulnay-sous-Bois

Les lauréats des prix Futuriales 2018

Lauréats 2018

 

Cette année les lauréats des prix Futuriales sont :

  • Prix Révélation : Célestopol d’Emmanuel Chastellière

 

Celestopol est une Ville-Etat sur la lune. Une cité sous cloche décrite comme la perle de l’Empire Russe. Vivant hors du temps et démontrant la folie des grandeurs de ses créateurs, mais surtout de son dirigeant, le mystérieux et excentrique Duc Nikolaï.
Dans cette cité très avancée se côtoient humains et automates, très riches et très pauvres. Mais, petit à petit, la ville se transforme sous l’influence du Duc.
 
Sur trente ans environ, sur le modèle du fix-up, l’auteur nous entraine dans un univers entre Steampunk et Science-Fiction, fait de lumière et de poudre aux yeux.
 
Emmanuel Chastellière (connu dans le milieu de la fantasy comme co-fondateur du site Elbakin.net et traducteur de nombreux romans) nous livre un petit bijoux fait de diverses influences et hommages. On retombe ainsi avec plaisir dans Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde ou sur La machine à explorer le temps de H. G. Wells. Il réussit à donner de la profondeur à ses personnages dans un temps très court. Avec un univers très travaillé, emprunt d’une forte influence slave, les destins de personnages blessés se croisent et se décroisent.
 

On se laisse porter par sa poésie et son imaginaire et l’on traverse un panel d’émotions.

Un livre-univers qui marque.

 
 
Emmanuel Chastellière / Les Futuriales 2018
 
 
Célestopol est disponible dans les bibliothèques d’Aulnay-sous-bois.
 
Pour en savoir plus sur l’auteur, découvrez son site web.
  • Prix des Lycéens : New Earth Project de David Moitet

New Earth Project ou NEP, est un projet porteur d’espoir. Sur une terre dévastée écologiquement, les humains sont en surpopulation. Les plus riches vivent sous des dômes, les autres, sans emploi, tentent de survivre au sommet des building où le soleil, bien qu’invisible, est accablant.

Dans un monde aussi clivé, l’école mixte permet aux enfants des quartiers qui réussissent le concours d’avoir une chance de travailler et donc de vivre sous le dôme après l’école.

Dans cet environnement, un seul espoir, le NEP. Il permet d’envoyer 10 000 personnes sur une autre planète, à des années lumières de la Terre.

David Moitet nous entraîne dans l’univers de deux personnages que tout opposent. Leur rencontre et leurs sentiments vont tout changer.

D’un côté, Immaculée-Sissi Muekba, dite Isis, est une fille des quartiers pauvres qui, grâce à son intelligence, à pu entrer à l’école mixte. De l’autre, Orion Parker, jeune homme riche vivant sous un dôme et allant à l’école mixte, est le fils du dirigeant du NEP.

Dans ce roman de Science-Fiction pour la jeunesse, l’auteur dépeint une société robotisé où certains être humains n’ont plus leur place.

David Moitet nous invite donc à réfléchir à l’écologie mais aussi au racisme et au danger d’un génocide.

Un roman jeunesse engagé pour nous inviter à réfléchir.

Ce roman à gagné le prix Futuriales des Lycéens 2018.

David Moitet en dédicace au Lycée Voillaume d'aulnay-sous-Bois
David Moitet au Lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois

Vous pouvez le retrouver dans les bibliothèques d’Aulnay-sous-Bois ici.

Pour en savoir plus sur l’auteur, visitez son site.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *