Festival des littératures imaginaires d'Aulnay-sous-Bois

[Making of] L’affiche du festival

Vous vous souvenez certainement des affiches percutantes qui avaient été la vitrine des précédentes Futuriales. Parfois futuristes, d’autres fois fantastiques, elles n’ont jamais déçu et ont contribué à donner un visuel fort au festival.

L’affiche de cette année a été dessiné par Gaétan Weltzer. Il avait déjà eu l’amabilité de répondre à nos questions dans le cadre d’une petite interview disponible sur son profil. Cette fois il a accepté de nous montrer son travail pour l’affiche grâce à plusieurs illustrations détaillant pas à pas sa progression.

Ce gif nous montre pas à pas les étapes de construction du dessin. Mais nous allons le diviser image par image pour détailler chaque progrès dans l’illustration et voir la méthode de travail de Gaétan Weltzer.

 

affiche_futuriales2

 

 

Après avoir fait un brouillon de son futur dessin, Gaétan commence par poser plusieurs coups de pinceaux dans différentes couleurs sans chercher à faire dans le détail. Le principal objectif est de définir les teintes qui vont habiller l’affiche. Les premières ombres et textures sont aussi grossièrement placées. Elle permettent de donner une idée générale de l’origine de la lumière.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales3

 

 

 

L’étape suivante permet d’affiner un peu le travail effectué précédemment. Gaétan affine les texture de la roche,  place l’ombre portée du dragon sur la montagne et commence à placer quelques petits détails comme la pierre qui s’effondre sous le poids de l’animal.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales4

 

 

Maintenant que Gaétan a sa base, il s’attaque à la lumière et à l’ambiance qu’elle va transmettre. Pour donner un caractère plus effrayant à son dessin, il obscurcit la lumière douce initiale et augmente le contraste. Avec ces simples modifications, le dragon qui donnait simplement l’impression de se poser gentiment a maintenant l’air d’être au cœur d’un cataclysme. Sans compter que cela ajoute du relief aux textures de la montagne grâce à un très fort clair/obscur.

 

 

 

 

affiche_futuriales5_s

 

 

 

C’est le moment de s’attaquer au dragon, le cœur de l’affiche. Gaétan commence à affiner la gueule du dragon et lui donne une réelle apparence reptilienne. Il lui donne aussi de petits yeux menaçants et trace sa crête et ses cornes avec plus de finesse. Gaétan éclairci encore un peu les couleurs les plus claires.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales7_s

 

 

 

Les choses sérieuses commencent maintenant. Le dragon adopte enfin une apparence dangereuse grâce à des crocs, un museau pointu et de multiples cornes. Les beiges prennent aussi un aspect un petit peu plus rougeoyant qui donne l’impression que la montagne est éclairée par un soleil couchant.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales8

 

 

 

Gaétan continue en poussant encore un peu les rouges et en travaillant l’apparence rocailleuse de la montagne. Les rochers qui formaient une crête en premier plan s’agrémentent aussi de ce qu’on peut deviner être un escalier qui se prolonge par la suite jusqu’à arriver sur le flanc de la montagne.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales9_s

 

 

 

On s’attaque réellement aux détails maintenant. On ajoute quelques nuages, on raccourci un peu les ailes du dragon, on détaille un peu plus le roc et on éclairci un peu l’image.

 

 

 

 

 

 

affiche_futuriales11_s

 

 

 

Ici Gaétan s’attaque à l’aspect du tunnel qui monte à travers la pierre et auquel il donne vraiment l’apparence d’un boyau creusé à flanc de montagne. Ce boyau mène surement au dragon dont il a affiné la musculature pour lui donner un aspect plus vivant. Il la aussi agrémenté sa crête de quelques piques en plus.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales13_s

 

 

A cette étape de l’illustration, le point capital devient la montagne. La manière dont elle se fracasse sous le poids du dragon en colère montre sa force et contribue à rendre le roc encore plus réaliste. De nombreuses fissures et débris apparaissent pour souligner cet aspect de fureur. De plus, la queue du dragon qui restait jusqu’à maintenant assez discrète est également dessinée comme étant en train de serrer avec force un pilier de pierre. Gaétan affine aussi les traits de son dragon et rajoute des détails sur ses ailes.

 

 

 

 

affiche_futuriales14_s

 

 

Maintenant que l’on s’approche de la fin, Gaétan incorpore ses premiers éléments humains dans l’illustration. En effet, apparait désormais un vaillant groupe de trois aventuriers montant l’escalier dans le but d’aller occire le dragon qui a élu domicile sur cette montagne. Il ajoute à cela des nuages un peu plus épais dont les volutes s’accrochent à la falaise de plus en plus détaillée.

 

 

 

 

 

affiche_futuriales16_s_FINAL

 

 

Et voici le résultat final. Le groupe est rendu plus visible grâce au bâton du mage qui luit d’une douce lumière bleutée. La taille du groupe est d’ailleurs un peu augmentée tout comme l’est l’épaisseur des nuages. Gaétan augmente aussi la force de ses ombres en les rendant plus prononcées. Et il ajoute en dernier détail quelques oiseaux fuyant le futur combat.

 

 

 

 

 

C’est tout pour ce making of. Merci encore à Gaétan Weltzer pour son travail sur cette affiche et pour avoir partagé avec nous les différentes étapes de création de son illustration.

Pas encore de commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Brèves de comptoir #45 « Encres & Calames - […] Waltzer, elle se révèle par étapes ici ; vous pouvez également lire une interview de l’artiste sur le site…

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *